Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

Formation à la production de meubles en bambou au cameroun

22 mars. 2021

Le premier groupe de 20 stagiaires dont 2 femmes ont bénéficié d’une formation intensive d’un mois sur la conception, la découpe, la menuiserie et la finition de meubles en bambou au Centre de Formation et de Production Commune (CFPC) nouvellement créé au Cameroun.

Le 22 mars 2021 – la formation d’un mois, qui a débuté en février, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour valoriser les ressources en bambou du Cameroun et améliorer les compétences locales des artisans du bambou. Le Bureau régional de l’INBAR pour l’Afrique centrale a mis en place le CFCP pour aider les artisans et les particuliers locaux à acquérir des compétences nécessaires dans la construction de meubles en bambou de haute qualité, tout en donnant aux petits exploitants agricoles la possibilité de planter et de vendre des tiges de bambou au centre pour obtenir des revenus.

Le Centre est également équipé de machines capables de transformer des bandes de bambou en cure-dents pour le marché local. Plus de 300 petits exploitants agricoles, femmes et jeunes devraient bénéficier du Centre à moyen et à long terme, notamment grâce à une formation au renforcement des capacités.

Certains participants à la formation travaillent sur des meubles en bambou

Un des stagiaires travaillant sur des chaises en bambou

 

 

 

 

 

 

 

 

Le concept du CFCP est une approche novatrice dans le cadre du programme interafricain de développement des moyens de subsistance des petits exploitants de bambou, financé par le Fonds International de Développement Agricole, qui vise à accroître les revenus et les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles, des femmes et des jeunes en élargissant et en augmentant leur participation à la chaîne de valeur du bambou climatiquement intelligent. Un centre similaire a été créé au Ghana pour fournir les mêmes services dans le cadre du programme.

Au cours de la formation, S.E Jules Doret Ndongo, Ministre camerounais des forêts, a effectué une visite de travail pour expérimenter de première main, la formation continue à la production de cure-dents en bambou et à la construction de meubles en bambou à tige ronde. Il a été impressionné par la formation et a exprimé le soutien du Gouvernement et du Ministère au développement de la chaîne de valeur du bambou au Cameroun.

S.E. Jules Doret Ndongo interagissant avec l’instructeur en chef, CFCP

Pour en savoir plus sur le programme interafricain du bambou, cliquez ici.