Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

INBAR célèbre ses 25 ans et le deuxième Congrès mondial sur le bambou et le rotin

Actualité

INBAR célèbre ses 25 ans et le deuxième Congrès mondial sur le bambou et le rotin

Des dirigeants de haut niveau se sont réunis au BARC 2022 pour promouvoir le bambou et le rotin en tant que solutions fondées sur la nature pour le développement durable.

Le 25e Anniversaire de l’INBAR ainsi que la cérémonie d’ouverture du deuxième Congrès mondial sur le bambou et le rotin ont eu lieu dans le cadre d’un événement commun pour célébrer le bambou et le rotin.

Le 7 novembre, le 25e Anniversaire de la fondation de l’Organisation internationale pour le bambou et le rotin (INBAR) et le deuxième Congrès mondial sur le bambou et le rotin (BARC 2022) ont eu lieu à Pékin. Le Président chinois Xi Jinping a envoyé une lettre de félicitations au congrès, et des messages vidéo de félicitations du Président camerounais Paul Biya, du Président équatorien Guillermo Lasso et de la Présidente éthiopienne Sahle-Work Zewde ont été diffusés lors de la session plénière.

Cao Jianming, Vice-président du Comité permanent de l’Assemblée national populaire de Chine, a assisté à la cérémonie d’ouverture et a lu une lettre de félicitations du Président chinois Xi Jinping avant de prononcer un discours.

En outre, Guan Zhi’ou, Administrateur de l’Administration d’État des forêts et des prairies (NFGA), Martin Mpana, Ambassadeur du Cameroun en Chine et représentant du Président de la 12e session du Conseil de l’INBAR, ainsi que Jiang Zehui, Coprésidente du Conseil d’administration de l’INBAR et académicienne de l’Académie internationale des sciences du bois, ont assisté à la cérémonie d’ouverture et ont prononcé des discours.

Dans son discours, Cao Jianming a noté que depuis sa création il y a 25 ans, l’INBAR a coordonné ses États membres afin de contribuer positivement à la promotion du développement et de l’utilisation des ressources en bambou et en rotin, à la promotion de la réduction de la pauvreté dans les régions productrices du bambou et du rotin ainsi qu’à la stimulation du commerce international des produits du bambou et du rotin. Il a souligné que le Gouvernement chinois a toujours attaché une grande importance au développement de l’industrie du bambou et du rotin, adhérant à la voie de développement vert pour construire un avenir commun pour l’humanité. Une série de politiques et de stratégies gouvernementales récentes ont tracé un plan détaillé pour un développement vert, circulaire et à faible émission de carbone. Cela a donné un nouvel élan et de nouvelles opportunités pour le développement durable, non seulement en Chine mais dans le monde entier.

Ensuite, Guan Zhi’ou a pris la scène. Il a commencé par souligner le rôle particulier des ressources en bambou et en rotin dans l’amélioration des moyens de subsistance des populations, la protection de l’environnement et la promotion du développement ; et a salué la reconnaissance croissante par la communauté internationale de ces deux ressources forestières. Il a fait remarquer le rôle particulier que la Chine, ainsi qu’INBAR et ses États membres, jouent dans l’effort mondial d’intégration du bambou dans les programmes de développement durable, en mettant particulièrement l’accent sur la position prépondérante de la NFGA dans la réalisation de ce travail.

Martin Mpana a souligné dans son discours les nombreux avantages écologiques du bambou comme une solution fondée sur la nature qui occupe une position importante pour faire face à de nombreux défis mondiaux tels que le changement climatique, la résolution de la pollution plastique, l’élimination de la pauvreté absolue et la réalisation d’un développement vert. Il a exprimé sa gratitude au pays hôte pour sa grande attention et son soutien généreux au fil des ans, permettant à l’INBAR de s’épanouir et d’étendre son influence internationale. Il a conclu en disant que le BARC 2022 n’aurait pas pu avoir lieu sans le soutien solide de ses partenaires, et qu’il se réjouit de constater de visu la collaboration approfondie entre les participants et les intervenants afin d’approfondir la coopération et de rechercher de futures opportunités pour promouvoir le développement des industries du bambou et du rotin.

Jiang Zehui a parlé de l’excellent travail accompli par l’INBAR au cours des 25 dernières années. Elle a évoqué le plaidoyer inlassable de l’INBAR pour promouvoir des politiques durables, mettre en œuvre des projets, mener des formations et des échanges, s’efforcer de sortir les communautés de la pauvreté, stimuler le commerce durable et plus encore, qui jouent tous un rôle crucial dans l’accélération de l’utilisation mondiale des ressources en bambou et en rotin, tout en atténuant les impacts délétères du changement climatique. Elle a exprimé le souhait que les participants profitent de cette plateforme et de l’opportunité offerte par le BARC 2022 pour échanger activement leurs connaissances et développer un consensus sur une variété de sujets, ainsi que pour apporter une nouvelle sagesse et force pour promouvoir l’innovation scientifique et technologique du bambou et du rotin, avec une attention particulière à la mise en œuvre de l’Initiative « Le bambou comme substitut au plastique ».

D’autres personnalités se sont exprimées lors de la Session plénière. Li Junhua, Secrétaire général adjoint des Nations Unies, Qu Dongyu, Directeur général de la FAO, Gerd Müller, Directeur général de l’ONUDI, et Alvaro Lario, Président du Fonds international pour le développement agricole, ont envoyé des messages vidéo au congrès.

Un projet extrêmement important a également été lancé lors de la cérémonie d’ouverture. Le Gouvernement chinois et INBAR se sont associés pour lancer conjointement l’Initiative « Le bambou comme substitut au plastic », qui servira de feuille de route pour intensifier radicalement l’utilisation du bambou en remplacement des plastiques, dans le but de lutter sérieusement contre le changement climatique et de contribuer à la neutralité carbone. D’autres événements passionnants se sont déroulés le jour de l’ouverture, notamment le Dialogue des ambassadeurs et les discours liminaires.

BARC 2022, qui coïncide cette année avec le 25e anniversaire de l’INBAR, a été organisé par la NFGA et l’INBAR sous le thème « Bambou et rotin — Solutions fondées sur la nature pour le développement durable ». Plus de 1 000 participants provenant des États membres de l’INBAR, d’organisations internationales et d’organisations non gouvernementales ainsi que d’instituts de recherche scientifique, d’universités et d’entreprises devraient participer à cette conférence hybride de deux jours, à la fois en ligne et hors ligne ; faire de grands progrès dans l’intégration du bambou et du rotin comme ressources forestières importantes dans la lutte contre le changement climatique, la crise de la biodiversité et la pauvreté mondiale.

BARC 2022 et les événements de ce type sont des plateformes idéales pour favoriser la coopération mondiale et réunissant l’humanité pour discuter autour d’une multitude de questions. Aujourd’hui, avec en toile de fond le changement climatique, la crise énergétique et l’extinction de la biodiversité, le monde a plus que jamais besoin de se rassembler. Alors que nous continuons à libérer le potentiel du bambou et du rotin, ces ressources forestières essentielles seront mises en avant dans diverses arènes, apportant leurs innombrables avantages aux communautés du monde entier et unissant les pays dans la lutte pour notre planète.