Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

Organisation Internationale pour le Bambou et le Rotin

INBAR rejoint la décennie des nations unies pour la restauration des écosystèmes

8 mars. 2021

Le partenariat marque un pas en avant important dans l’intégration du bambou et du rotin dans le travail sur l’écosystème internationale.

Le 8 mars – l’INBAR est devenu un partenaire de soutien pour la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes 2021-2030.

Au début du mois de mars, le Comité de partenariat a approuvé la demande d’INBAR pour devenir un partenaire de soutien. Dans sa lettre d’acceptation, le Comité a exprimé l’espoir que l’INBAR « Sera en mesure d’aider à promouvoir et à amplifier la Décennie des Nations Unies et de ses activités, contribuera au renforcement de la capacité de restauration et les efforts de suivi, et appuiera la coordination des initiatives de la Décennie des Nations Unies dans votre domaine d’expertise ».

La stratégie de la Décennie de la Restauration des Écosystèmes, a été élaborée en 2020 à la suite d’un appel à l’action contre la dégradation des écosystèmes lancé par plus de 70 pays des Nations Unies, et sera lancée le 5 juin 2021, Journée mondiale de l’environnement. La Décennie vise à attirer l’attention sur l’importance des écosystèmes à préserver la vie sur terre et la nécessité urgente de les protéger et de les faire revivre. Il est dirigé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Dans son rôle de partenaire de soutien, INBAR sensibilisera le public sur l’importance du bambou et du rotin pour les écosystèmes, et continuera de fournir des formations et des informations sur la façon d’intégrer le bambou dans le travail de restauration des écosystèmes. Parmi les résultats attendus en 2021, mentionnons un certain nombre de webinaires axés sur la restauration, ainsi que de nouvelles recherches menées sur les espèces de bambou prioritaires pour la restauration des terres, les services écosystémiques du bambou, et des manuels sur la façon d’intégrer le bambou dans l’agroforesterie.

Le bambou et le rotin sont une partie importante des écosystèmes tropicaux et subtropicaux. Le bambou, en particulier, peut jouer un rôle important dans la restauration des terres et la gestion de l’eau en raison de son système racinaire étendu qui lie le sol, empêche la perte d’eau et permet aux plantes de survivre et de se régénérer lorsque la biomasse au-dessus du sol est détruite par le feu. En outre, le bambou et le rotin sont des éléments clés des écosystèmes biodiversifiés, avec un bon nombre d’espèces les plus emblématiques et menacées du monde qui dépendent de ces plantes pour l’alimentation et l’habitat.

Pour marquer le début de la Décennie pour la restauration des écosystèmes, l’INBAR organisera un webinaire sur le bambou et le rotin pour les écosystèmes le 5 juin. Pour en savoir plus sur ce webinaire et d’autres à venir cliquez ici.

Mountain gorillas are just some of the species which rely on bamboo as a source of food and shelter.